Si vous aimez faire du tricot, de la poterie ou des t-shirts personnalisés, pourquoi ne pas en profiter pour allier l’utile à l’agréable. Sur le Web, de nombreux sites aident à vendre ses créations au monde entier. Qu’il s’agisse de vos peintures, des écharpes que vous avez tricotées ou bien de bijoux que vous avez confectionnés vous-même, il n’y a aucune limite.

J’ai un e-commerce dans la maroquinerie et ça ne marchait pas très bien cette dernière année. J’étais à la recherche de petits jobs d’appoint de ce genre pour un complément de revenus. J’ai essayé d’être client mystère mais ça n’a pas marché. J’avais vu un reportage à la télé sur ces start-up de test. Au début, j’ai essayé FouleFactory mais c’était nul, je n’avais pas assez de missions.
Internet a aussi donné à des Marchés la masse critique qui empêchait auparavant de les rendre rentables. C’est le phénomène de la « longue traîne » – il n’y a peut-être qu’une personne sur 1 000 dans votre ville qui soit intéressée par le tressage subaquatique de paniers en osier, mais cette proportion sur les 20 millions d’internautes Français donne un Marché potentiel de 20 000 prospects.
L'histoire la plus célèbre sur la façon dont le marketing d'affiliation a commencé place Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, comme le père de la chaîne. Vers 1996, il discutait avec une femme lors d'une fête sur la façon dont elle souhaitait vendre des livres sur le divorce sur son site Web sans devenir un marchand à part entière. Bezos réputé est venu avec une méthode de lier son site à Amazon et recevoir une commission sur tous les livres vendus.

En effet, en 2012 Aweber était considéré comme la panacée. Malheureusement depuis, la délivrabilité de cet outil américain a chuté considérablement. Si vous visez des prospects basés en France, ou en pays francophone (Suisse, Belgique, Québec, Afrique francophone notamment) alors Aweber va à la fois vous coûter beaucoup plus cher, et en même temps vous occasionner des manques à gagner qui peuvent s’avérer importants.
×